Ventre


Ventre rond, promesse incarnée,

Sourires complices d'inconnues. 

Des félicitations gentiment distribuées, 

On ne peut plus le cacher, depuis l'été. 


Ventre rond, dos coincé, 

Encouragements sincères d'inconnues, 

Sur le parking de la maternité

Pour l'échographie redoutée. 


Ventre rond, sang dans la nuit. 

Panique au fond du cœur, 

Un grand vide en profondeur. 

Sourire perdu du mari. 


Ventre rond, promesse périmée, 

Cœur en berne maintenant. 

Ventre vidé, grossesse tronquée,

Mère qui pleure à présent. 

Paul Gauguin, Femme à la robe rouge, 1891



Paris, le 15 octobre 2020

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Encore un mot, rien qu’un, que j’espère placer. Et pourtant ce sont d’autres qui sortent de ma bouche, rien que de ma bouche alors que celui-ci devrait sortir du fond de mon cœur. Qu’il est dur à dire

Quand tu étais petit garçon, Tu refusais de dire pardon Et t'enfermais dedans ta chambre, Comme un âne qui se cambre. Patiente, ta mère te laissait faire. Et puis, guettant ton accalmie, Sous un préte