Les enfants de Saint Jean

Mis à jour : 5 oct. 2020


Il y a deux ans et demi, un documentaire de 26 minutes intitulé les Enfants de Saint Jean de Dieu a été tourné sur mon lieu de travail.


Ce documentaire s'intéresse à la spiritualité des jeunes et adultes accueillis au centre médico-social. On y croise plusieurs de mes élèves. Mais pour moi "les enfants de Saint Jean" ce n'est pas que ce film, c'est surtout une rengaine qui me trotte dans la tête depuis l'hiver dernier :


Quand on a quatorze ans,

Une myopathie d'Duchenne,

Même si on va d'l'avant,

On mourra tout même


Quand on a quatorze ans,

Et qu'on est à Saint Jean,

On se demande parfois,

À quoi rime tout ça.


Mais on a quatorze ans,

On est adolescent,

L'amitié nous rend fort,

Plus puissante que la mort !


Quand on a quatorze ans,

Nous les enfants d'Saint Jean

On parle de notre acné

Et des filles en récré.

La mort est l'cadet d'nos soucis.

Depuis qu'on est en vie

On s'l'a traîne avec nous

Sans arrêt et partout.


Un jour t'auras soixante balais,

Et nous sans doute jamais.

Mais c'qui compte à Saint Jean,

C'est de croquer l'instant.

Seras-tu plus heureux,

Toi le futur vieux,

Actuel bien portant,

Loin d'notre vie à Saint Jean ?


Quand on a dix-sept ans

Et qu'on est à Saint Jean,

Quelques copains aux cieux,

Nous attendent patiemment.


Quand on a dix-sept ans

Mais qu'on est de Saint Jean

On a l'cerveau d'un grand

Mais le cœur d'un enfant ;

On sait qu' pour vivre heureux

Il faut se résigner

À entrer chaque instant

Dans notre éternité.

En souvenir d'Éric (10 juin 2005-28 septembre 2019)

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Tant mieux

Emmanuel est le garçon le plus généreux que je connaisse. Si nous mourrions tous en même temps et que le Paradis s'ouvrait pour lui, il refuserait d'y entrer sans nous. Ce jour-là en classe je leur fa

Une journée comme une autre

Les élèves étaient partis les uns après les autres, dans un brouhaha de béquilles, de freinages et de rires. La récré les attendait et ils se ruaient joyeusement à sa rencontre. Mais lui restait en cl

Martin