Tu pars

Mis à jour : 4 déc. 2020


Quand la mer se retire,

C'est d'une caresse sur le sable

Qu'elle s'éloigne et s'étire.

Tout en douceur, tout en lenteur.


Quand le soleil part,

C'est tout en beauté, et tout en finesse,

Derrière les immeubles qu'il pare

De son manteau rose. Dans le ciel serein,

Lentement il s'éteint.


Quand la musique finit

C'est en harmonie doucement.

Ou dans un éclat vibrant,

Apogée éclatante d'un morceau ardent !



Tu pars.

Sans caresse, sans douceur, sans lenteur.

Tu pars.

Sans beauté, sans finesse, sans ciel rose.

Tu pars.

Sans douce harmonie. Sans éclat vibrant.


Alors je n'y crois pas.

Alors j'attends.

Que reviennent la douceur, la caresse, le ciel rose, l'harmonie !




0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Révolté

Quelque soit l'heure de la vie- Naissance te tirant de l'ouate bleutée Ou injustice d'un corps adolescent qui grandit plus vite que toi- Quelque soit l'heure de la vie, tu crieras ! Tu crieras la joie

Confusion

Je suis mort cette nuit. Plus personne ne parlera de moi au présent. Ce matin je me suis vu, mort dans ce lit d’hôpital. J’étais terriblement soulagé que les souffrances s’arrêtent, horriblement boule