Pas convenable

Les yeux de la femme le fusillent. Il esquisse un sourire pour amadouer la vieille pèlerine. Il sait que ce sera inefficace, elle est outrée par sa tenue. Il est désolé de la choquer, il comprend que ça l’offense.

Elle explose bientôt :

- Passez une chemise, jeune homme, ce n'est pas correct de dîner torse-nu !

Il a fait exprès de s'asseoir loin des autres, sur une table de piquenique un peu isolée, désireux de ne pas choquer.

Il tente à nouveau un sourire. En vain. L'autre dodeline de la tête en répétant pour ses amis : " Ce n'est pas convenable, ce n'est pas convenable."

Ce n'était pas convenable non plus de laisser sans tee-shirt ce pèlerin au torse cuit par le soleil et aux épaules sciées par les sangles de son mauvais sac. François a donné sa tenue de rechange. Le seul tee-shirt qu'il lui reste sèche au fil à linge.



En la fête de saint Louis, 25 août 2020, Arzacq-Arraziguet

Vie de saint François d'Assise, Giotto di Bonde, XIII° siècle. Basilique supérieure d'Assise.

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

L'ampoule

À les voir en photo, on les cataloguerait rapidement "famille sage de l'ouest parisien" . À les voir en chemin on les nomme "baroudeurs dans l'âme" . Papa sportif mais en polo immaculé et short bien r