Le promeneur de chien


C'est un promeneur qui tient son chien en laisse. Un paisible retraité au ventre rond et aux joues joyeuses. Je double son pas nonchalant, il m'apostrophe :

- Saint Jacques ?

- Un jour oui, mais pas cette année. Je reprends le travail lundi.

- Ah, c'est bien ça ! Il faut des travailleurs pour m'offrir ma retraite.

Son sourire est joyeux, il se transforme en bref rire qui déclenche le mien. On va en rester là, se souhaiter une belle journée, je le double pour de bon, reprend mon rythme décidé.

Il a dû voir le chapelet à mon bâton ou mon carnet de prière ; il ajoute :

- Et il faut des pèlerins, pour m'offrir mon Paradis.

Arthez-de-Béarn, le 26 août 2020

Illustration : Pierre-Auguste Renoir, Le peintre Jules Le Cœur (1866)

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Jackie Jacasse

Je m'appelle Jackie, j'ai 48 ans. Dans mon enfance, on me surnommait Jacasse, ça m'allait très bien. Je m'étonne souvent qu'on ne m'appelle plus ainsi car je parle toujours autant. En marchant, à la p

Pour quelques escargots

Je vous l'annonçais ici : Pour quelques escargots a reçu le prix Bretagne de la ville de Josselin. La médiathèque ayant enfin publié les textes sur son site internet, je m'autorise à vous dévoiler cet