La promesse


Fiancé, il lui offrait des fleurs. Elle adorait ça. Ce petit superflu qui devient le centre de la pièce. Mieux qu'un bijou puisqu'il se fane et doit donc se remplacer.

Jeune marié il a cessé. Il n'avait plus de raison d'offrir quelque chose rappelant sa présence puisqu'il était là chaque soir.

Elle lui a fait comprendre pourtant qu'elle aimait ça. Il a promis d'y penser, pour un anniversaire ou une fête. Mais il a oublié, puis encore oublié. Elle n'a rien réclamé, c'était un superflu.

Il y pensait parfois en passant devant un fleuriste mais il attendait le bon moment, l'occasion qui valait le coût. Puis il a oublié, et encore oublié.

Mais aujourd'hui qu'il est vieux, il y pense, tous les trois jours. Depuis quatre ans déjà.


- Bonjour Monsieur ! Des roses, comme d'habitude ?

- Comme d'habitude.

- C'est pour votre femme, c'est ça ?

- Oui.

- Vous devriez prendre des chrysanthèmes, vous savez, ça tient bien plus longtemps !

- Justement, ça tient trop longtemps ; je veux des fleurs qui fanent, pour me forcer à renouveler régulièrement le bouquet sur sa tombe.


Et du haut du ciel, sourit sa femme qui n'a jamais désesespéré d'obtenir régulièrement ce petit superflu plus que nécessaire.


0 commentaire

Posts récents

Voir tout