Gardienne

Dernière mise à jour : nov. 15


Jacob Vrel, Femme à la fenêtre faisant signe à une fillette, Panneau, vers 1660

On les appelle parfois gardiennes, mais le plus souvent concierges. Elle, elle tient à l'appellation "gardienne". Et elle a raison, car gardienne, elle l'est véritablement.

Quand elle garde mon gigantesque colis durant mes dix jours de vacances, alors qu'il encombre sa loge et l'a même forcée à déplacer le buffet en acajou.

Mais pas seulement.


Elle est aussi gardienne quand elle tait le secret de la jeune Audrey, 17 ans, qui sous prétexte de sortir les poubelles après le dîner, embrasse fougueusement Anatole, charmant grand-dadais du troisième qui lui, semble s'être pris de passion pour promener le chien chaque soir, à la même heure.

Mais pas seulement.


Elle est aussi gardienne quand elle refoule avec véhémence cet énergumène qui tente de convaincre, à l'interphone, la vieille Denise de le laisser entrer pour réparer son chauffage, en plein mois de mai.

Mais pas seulement.


Elle est gardienne des pleurs d'Elie quand ses parents se disputent trop et qu'on l'envoie jouer dans la cour pour lui épargner quelques cris.

Mais pas seulement.


Elle est aussi gardienne de mon sommeil lorsqu'elle écrit avec gentillesse et maladresse orthographique qu'il faut veiller à ne pas faire claquer la porte du hall pour que la jeune étudiante qui habite au rez-de-chaussée gauche ne soit pas réveillée brutalement.

Mais pas seulement.


Elle l'est encore lorsqu'elle garde les ragots qu'elle rêve de colporter. On lui reproche d'en dire trois ou quatre par jour. Mais si elle s'écoutait c'est une quinzaine que, sans rien inventer, elle pourrait laisser échapper.


Elle l'est surtout lorsqu'agenouillée chaque soir devant le crucifix de laiton et la Vierge de Lourdes, elle nomme une par une les personnes de son immeuble, sur l'âme de qui elle veille.

"Seigneur, qui malgré mes défauts, m'as choisi comme gardienne de mes frères et sœurs, garde-les du Mal cette nuit et refais mes forces pour que demain encore, je te serve en les servant."

0 commentaire

Posts récents

Voir tout