Charitable

Dernière mise à jour : nov. 15

- T'es une pute ! avait beuglé la petite Pauline un mercredi au parc, parce qu'elle avait refusé de lui prêter sa corde à sauter.

La nounou qui les gardait avait fait les gros yeux.

- Pauline ! On ne dit pas ça. C'est vrai que Magali n'est pas charitable mais ce n'est pas une raison pour la traiter ainsi !



Maintenant, Magali est prostituée. Pauline serait étonnée de le savoir.

Comment elle en est arrivée là, ce n'est pas la question.

Pourquoi elle ne cherche pas à changer, ce n'est pas non plus la question.

Il n'y a pas de question d'ailleurs.


Petit matin, aurore humide. Sortie du premier métro, talons qui claquent sur le trottoir froid et mouillé. Magali est seule éveillée dans le quartier, jambes lourdes et œil en berne. Elle est reine de la nuit. Elle règne sur son quartier endormi. Un petit lit à elle, rien qu'à elle, qu'elle ne partagera jamais, l'attend sous les combles du très chic immeuble haussmannien. Ses talons claquent l'asphalte pour le rejoindre, éclaboussant parfois le trottoir.


Pas un chat, pas une concierge. Elle a quitté le bois il y a dix minutes. Elle ne fait pas le trottoir, elle le descend, majestueusement. Elle est reine de la nuit.

Voici la vitrine de Cartier qui brille pour elle. Michal dort dans l'encoignure.

La pluie fine reprend, sinueuse. Magali s'arrête pourtant. Une chaussure dans la main gauche, une chaussure dans la droite. Talons en mains elle continue sans bruit son chemin. Ses résilles trempent dans une flaque froide, elle frisonne. Surtout ne pas réveiller Michal par le bruit sec des talons qui claquent. Il peut dormir une heure encore avant que les premiers travailleurs n'arpentent l'asphalte. Ne pas être une pute. Être charitable.

- Dobranoc, Michal !



Jean Béraud (1849-1936) Une jeune parisienne

0 commentaire

Posts récents

Voir tout